Bohicon: Un nouveau court de tennis voit le jour

La commune de Bohicon inaugure ce samedi 29 février 2020 un court de tennis. Une réalisation de l’Ong Education par le SportEPS“. L’évènement connaîtra la présence du Président de la Fédération Nationale de Tennis, du Maire de de la ville et de plusieurs autres personnalités.

D’un cout d’environ dix-sept millions de francs cfa, le court de tennis qui s’étend sur une superficie de plus de mille mètre carré est un volet de réalisation du projet SIKAF, Stadium International KITIKANRIN ADANZOUNON Françoise (SIKAF), du nom de la donatrice de la parcelle de terrain. De façon globale ; le projet prévoit  deux courts de lawn-tennis, deux terrains de volley-ball, deux terrains de basket-ball et une estrade VIP, il vise à promouvoir les sports d’élite comme land-tennis, volley-ball, basket, tennis de table, etc.

Achetez à 👉 OPPORTUNITÉS Plus Boutique

Sis dans le quartier Houawé-Agonvèzoun ce joyau, participe non seulement au maintien de la santé des femmes, des hommes et surtout des enfants mais également constitue un lieu d’épanouissement. Les premiers mécènes qui accompagnent cette noble ambition qui participe au développement de la localité de Houawé-Agonvèzoun en général et du sport en particulier sont entre autres : le Cabinet Agence Privée d’Investigation et d’Analyses Stratégiques (APIAS), l’Ecole Internationale de Détective et de Stratégie (EIDS) , KAF Finances et les Résidences NAYE qui ont contribué financièrement à la réalisation du présent joyau.

L’ONG EPS « Education Par le Sport » est une organisation non gouvernementale présidée par Mr Clovis ADANZOUNON, Contrôleur Général de la Police à la retraite. Elle a pour ambition de participer au développement endogène des communes du Bénin.

Cliquez ici pour accéder à nos reportages

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 ⁄ 5 =


Choix de devise
XOF Franc CFA ouest-africain
EUR Euro
× Contactez-nous